Thrillers Gujan-Mestras

Place du Pointon

Port de Larros

33470 GUJAN-MESTRAS

© 2015 Thrillers à Gujan-Mestras

FAIVRE D'ARCIER Jeanne

 

 

 

 

BIOGRAPHIE :

 

 

Diplômée de lettres classiques et de Sciences Po Paris, Jeanne Faivre d’Arcier a  effectué une carrière de chasseur dans têtes tout en écrivant. Depuis dix ans, elle ne se consacre plus qu’à la littérature. Elle est l’auteur d’une trilogie culte sur les vampires : « Rouge Flamenco » »La Déesse Ecarlate et « Le Dernier Vampire « (Bragelonne - l'Intégrale « l'Opéra Macabre " ).   Les deux premiers tomes ont fait l’objet de quatre éditions différentes, dont une traduction en allemand par Heyne, un des plus grands éditeurs outre Rhin. Jeanne Faivre d'Arcier a publié quatre romans policiers pour adultes dont deux  se déroulent sur le bassin d’Arcachon : «  Les yeux de Cendre" (Le cherche Midi) et « Les Passagers du Roi de Rome" (Le Rocher ). Ses quatre romans policiers pour les 8/12 ans ayant le bassin pour cadre ont été publiés chez Syros  dans la collection Souris Noire. Ils  sont sans cesse réédités et  largement prescrits en milieu scolaire en Aquitaine. Derniers ouvrages publiés : une série bordelaise  polar, fantastique et histoire destinée aux collégiens. Elle met en  scène des jumeaux télépathes qui font des voyages dans le temps, un vampire et un chien de guerre géant :« Le Vampire de Bacalan" et « Les Disparus du pont de pierre ».(Bragelonne, collection Castelmore ».) Jeanne Faivre d’Arcier est lauréate de cinq prix, dont le Grand Prix de l’Imaginaire (2001) le prix de la nouvelle au salon de littérature de Blaye en 2015 et le prix du festival Thriller à Gujan Mestras en 2016 .


 

BIBLIOGRAPHIE :

Les encombrantsMilady, 2017

Les Disparus du pont de pierreCastelmore, 2017

Le vampire de BacalanCastelmore, 2016 

 

 

QUESTIONS :

 

Un livre ?J’ai du mal à me limiter à un seul livre. Disons "La Crucifixion en rose" d’Henry Miller : Plexus, Sexus, Nexus. 

La série ?"Games of Thrones" encore et toujours… Mais "Twin Peaks" de David Lynch, quand même, hein… Quant au film : "La Nave Va" de Pasolini. Un pur chef d’oeuvre.

Un auteur ?Zola, le grand bâtisseur du roman français à mon sens. 

Pourquoi j’écris ?Mais qu’est-ce que je pourrais faire d’autre à part m’étioler et mourir d’ennui ? Et aussi parce que suis assez cinglée pour croire que mes histoires vont toucher les lecteurs ! ( C’est souvent le cas, ouf...)

 

 

UN ROMAN :  Les encombrants.

 

 

Pas étonnant dès lors de retrouver une collection de personnages à la verdeur digne de Léo Malet, Simonin ou Le Breton. On se croirait égaré dans l'âge d'or du roman noir français avec Philippe, cadre supérieur déchu après la mort accidentelle de sa femme enceinte. Ses voisins le prennent pour un toubib mais sa cuite permanente l'a contraint à se satisfaire d'un job de gardien de musée. Prostituées, transsexuels et artistes en devenir, se pressent au chevet de Cerise, un bébé abandonné dans le tiroir d'un buffet laissé sur la chaussée pour le ramassage des encombrants.

 

 

 

Le brigadier Muriel Hardy mène l'enquête autant sur l'affaire que sur sa propre identité sexuelle. Un nourrisson, une gamine livrée à elle-même sur le pavé de Pigalle, des méchants qui "surinent" et des anges gardiens aux ailes froissées, "Patte-de-Pie, Cerise, Églantine, docteur Filou", tous participent à la ronde poétique au-dessus de laquelle flotte la petite musique de Kosma.

 

 

 

Les encombrants – Jeanne Faivre d'Arcier – Milady Bragelonne – 324 pages – 7,20€ - 

Lionel Germain- Black Libelle, 28/04/2017