JEANNE FAIVRE D'ARCIER

Née en 1950 à Paris

Jeanne Faivre d’Arcier est chasseur de têtes pour l’industrie.
Elle se partage entre Paris, où elle vit, à Pigalle, et le Cap Ferret, où elle trouve son inspiration face à l’océan et à la forêt landaise.
Les voyages font partie de ses respirations. Elle a une forte attirance pour l’Orient, l’Inde et l’Asie du Sud-Est.
Ses livres sont fortement nourris de ses voyages et de ce goût pour l’Orient. Ses romans sur les vampires sont autant des récits fantastiques que des livres d’aventure, des dérives dans le temps et l’espace. L’interdit est présent dans tous ses livres, qu’il s’agisse des romans consacrés aux vampires, de la biographie d’une chanteuse juive tunisienne brûlée vive par un amant éconduit, ou de son roman noir : L’Ange blanc s’habille en noir.

DERNIERE PARUTION

À seize ans, Noah est le plus jeune moniteur du cercle de voile de Pyla-sur-mer. Par une belle journée d’été, le club organise une sortie en catamaran jusqu’au banc d’Arguin. Alors que les enfants s’amusent sur la langue de sable, Noah peine à garder un œil sur l’intrépide Flora dont il se sent particulièrement responsable, car c’est la petite sœur de Valériane, son amoureuse. Les heures passent, la marée monte. Au moment de repartir, une recrue manque à l’appel. C’est Flora...

 

NOTRE ENQUETE, LEURS AVEUX ...

1 / Si vous deviez résumer votre dernier ouvrage en une phrase ?

Au cours d’une balade en catamaran au banc d’Arguin organisée par deux moniteurs du cercle de voile du Pyla, une petite fille  disparaît...

2 / Quelle est votre plus grande peur ?

La noyade

3 / Un livre dont vous auriez aimé être l'auteur ?

Tous les volumes qui composent l’oeuvre magistrale de Zola «  Les Rougon-Macquart » avec une petite préférence quand même pour « Nana ». Et la série « Le trône de Fer » de George RR Martin.

4 / Un personnage (historique, réel ou de fiction) qui vous inspire?

Les vampires. Les miens et ceux d’Ann Rice.

5 / Un film qui vous a marqué?

"La Nave va" de Fellini

6 / Une musique qui illustrerait votre dernière oeuvre?

« Dracula » l’opéra de Philipp Glass

7 / Votre mot préféré?

Ecrire, lire.

8 / A quoi vous sert l'Art?

A m’engloutir dans une fiction excitante pour échapper à une réalité souvent morose.(Surtout ces derniers temps…)

9 / Rédigez votre épitaphe. 

??? Je sèche… «  Ne crachez pas sur ma tombe », peut-être...

MUSIQUE DE L'AUTEUR

« Dracula » l’opéra de Philipp Glass